Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 03:28
La formation, dans des conditions naturelles, d'une seule protéine parmi des milliers d'autres molécules de protéines qui forment la cellule est impossible. Les protéines sont des molécules géantes constituées de petites unités appelées "acides aminés" qui sont arrangés en une quantité et dans une séquence particulières. Ces molécules constituent les fondations de la cellule vivante. La plus simple d'entre elles est constituée de 50 acides aminés. Il existe même des protéines composées de milliers d'acides aminés. Le point crucial est que l'absence, l'addition ou la substitution d'un seul acide aminé dans la structure de la protéine engendre l'annulation des fonctions de cette molécule. Chaque acide aminé doit être au bon endroit et correctement ordonné. La théorie de l'évolution, qui prétend que la vie est apparue par hasard, demeure désespérée devant un tel ordre car ce dernier est tellement merveilleux qu'il est impossible de l'imputer au hasard. Que la structure fonctionnelle des protéines ne puisse pas apparaître par coïncidence est facilement démontrable grâce à de simples calculs de probabilité que n'importe qui peut comprendre.

Une protéine de taille moyenne est composée de 288 acides aminés de douze genres. Ces acides aminés peuvent être arrangés de 10puissance(300) manières différentes. (C'est un chiffre vertigineux,1 suivi de 300 zéros.) Parmi toutes les séquences possibles, seule une forme la molécule de protéine désirée. Le reste consiste en des chaînes d'acides aminés qui sont soit totalement inutiles ou potentiellement nuisibles aux êtres vivants. Autrement dit, la probabilité de formation d'une seule protéine moléculaire est de 1 sur 10puissance(300). La probabilité de ce "1" est presque impossible. (En mathématique, les probabilités inférieures à 1 sur 10puissance(50) sont considérées comme "probabilité zéro".)

En outre, une molécule de protéine de 288 acides aminés est plutôt petite en comparaison avec des molécules géantes composées elles de milliers d'acides aminés. Lorsque l'on applique les mêmes calculs de probabilité à ces immenses molécules de protéines, nous remarquons que même le vocable "impossible" n'est pas adapté. Les protéines sont les éléments les plus vitaux pour les vivants. Non seulement, elles se regroupent pour former des cellules mais jouent également un rôle déterminant dans la chimie du corps humain. Les protéines sont actives dans la synthèse des protéines et les communications hormonales.

 

Source: http://www.mensongedelevolution.com/index.php

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les vérités scientifiques dans le Coran - dans Réfutation de la théorie de l'évolution
commenter cet article

commentaires

Mesopotamie 07/05/2014 23:27

Et la selection naturelle,faut pas l oublier
Hasard donc beaucoup de combinaison et ensuite se selectionnent les combinaisons les plys viables,et ainsi de suite....

hgf uytr 21/07/2016 19:10

là aussi il y a un probleme:la selection naturelle ne se manifeste qu après l émergence de la vie elle n intervient que sur des organismes capable de se répliquer(car sans ADN il n y a pas d'autoreplication et sans autoreplication il n y a pas de selection naturelle)